VDDH

 

VDDH: LES OUVRIERS DE LA DERNIERE HEURE

Vendredi le 31/10/2014 19h59mn45s

congoAssociation de Bienfaisance monde

A Caractère Spirituel

services spéciaux

<< octobre 2014 >>
lun mar mer jeu ven sam dim
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

ECOUTER LA RADIO EN SURFANT 

 

Google

2562240ème accès

Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO Président Fondateur

louzASSOCIATION LOUZOLO-AMOUR OPH

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VERITES DIVINES DE L'HEURE

 

TEMOIGNAGE DU PASTEUR GUY MARIN KADY


 Ancien Pasteur de l'Eglise Evangélique du Congo, petit fils du Pasteur NDOUNDOU (connu mondialement par l'Eglise Protestante)

 

Introduction : Pourquoi j’ai écrit le message de mon NDOYI (Homonyme) Guy Marin KADY alors que nous avons déjà un support audio… ? Et bien la réponse est simple, Nous devons savoir qu’en tant que LOUZOLIFIES (membres de LOUZOLO consacrés), enseigner, propager, promulguer…Les Vérités Divines de l’Heure est notre première préoccupation, c’est Notre Créateur, L’Eternel de l’Univers, Dieu OPH Yahvé SEBAOTH qui veut que Ses Vérités arrivent aux quatre points cardinaux : C’est un commandement ! Damber c’est bien, Chanter c’est bien, aller aux assemblées c’est bien…Mais propager les Vérités Divines de l’Heure C’est mieux. Notre jugement sera plus sévère si nous faillions ! La Louange, La Gloire et La Vie Eternelle nous attendent déjà, elles nous avaient déjà été accordées depuis Le 12 mars 1996 à 2h35mn du matin à condition d’exécuter avec toutes ses forces et toute son énergie le commandement de Dieu qui consiste à enseigner les Vérités Divines de l’Heure. Le frère Oscar Claubert MOUKALA et Le Pasteur Guy Marin KADY sont les miens, les membres de ma famille Sainte en Christ Jésus, ils sont les 2 témoins très importants que nous attendions à la fin des temps. Par eux, et à partir d’eux viendront d’autres serviteurs de la dernière heure car l’Eternel attend cette race de serviteurs qui sont à Ses Yeux fidèles et précieux, à peine arrivés, ils ne cessent de plaire à l’Organisation par rapport à nous les anciens qui torturons sans cesse Sa parole et foulons tout le temps aux pieds Ses directives. Ne soyons pas surpris si tous les privilèges soient accordés aux nouveaux recrus car bientôt se réalisera La Parole de L’Eternel : « Matthieu 21:32 Car Jean est venu à vous dans la voie de la justice, et vous n`avez pas cru en lui. Mais les publicains et les prostituées ont cru en lui; et vous, qui avez vu cela, vous ne vous êtes pas ensuite repentis pour croire en lui.  »

BAZ MIKOUNGUI Inspecteur Spirituel et Itinérant

l

Sommaire: PARTIE1 PARTIE2 PARTIE3 VDDH

 

l

Première Partie

 

Mes frères et sœurs, les bien-aimés en Christ Jésus, recevez mes vives salutations. Que Le Nom du Dieu d’Emile soit glorifié. Avant de vous parler, je vous demanderais que nous priions d’abord. 
Prière : Dieu d’Emile, Notre Dieu Noir, Ce Dieu qui s’est révélé, Ce Dieu Tout Puissant, Ce Dieu qui console, Ce Dieu qui triomphe !
C’est bien Toi qui disait dans Matthieu 5 :11-12, Ta Parole Sainte je cite : « 11 Heureux serez-vous, lorsqu`on vous outragera, qu`on vous persécutera et qu`on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi. 12 Réjouissez-vous et soyez dans l`allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux; car c`est ainsi qu`on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous. »
Que La Gloire de Ce Dieu Noir soit glorifiée par nous, car nous sommes là pour faire Ta volonté et non La Volonté des autres dieux. Que cela soit ainsi au Nom De Notre Seigneur Jésus Christ. Amen, Amen, Amen, Que Le Seigneur soit avec nous.

Commençons notre témoignage par le Chant : KEMBO YAYE MU MAZULU YAYE, MULENDA VUTUKA MANIMA KILENDI KO O YOYO MBUNGULUE (Réjouissance aux Cieux ! Je ne peux plus reculer O Quelle aubaine !

Mes frères vous savez que nous sommes dans une phase que je qualifierais de « décisive ». Je la baptise, la phase de la révolution spirituelle. D’une manière générale, « les changements mondiaux les plus souhaités ont leur mélancolie ». Je m’explique, lorsqu’une nouvelle ère pointe à l’horizon, les bouleversements l’annoncent.
En effet, la dernière semaine, j’avais fait le témoignage de ce que je vais vous révéler à Papa Charles. Partant du passage biblique suivant : Nombres 23 : 19-20, Je cite : « 19 Dieu n`est point un homme pour mentir, Ni fils d`un homme pour se repentir. Ce qu`il a dit, ne le fera-t-il pas? Ce qu`il a déclaré, ne l`exécutera-t il pas?
20 Voici, j`ai reçu l`ordre de bénir: Il a béni, je ne le révoquerai point.
21 Il n`aperçoit point d`iniquité en Jacob, Il ne voit point d`injustice en Israël; L`Éternel, son Dieu, est avec lui, Il est son roi, l`objet de son allégresse. » Je vais vous annoncer que : Comme la révolution spirituelle est déclenchée, c'est-à-dire, le décret divin ayant été promulgué par La Sainte Trinité : Dieu Le Père, Dieu Le Fils et Dieu Le Saint Esprit, rien ne peut plus faire marche arrière, le décret ne peut plus être révoqué. La révolution est déjà en marche et elle est irréversible.
Ce passage biblique me donne la force, l’assurance, la puissance et le courage de dire ce qui suit : un jour je sortais de chez moi pour me rendre au travail, sur mon chemin, j’ai croisé 3 frères membres d’une grande Eglise locale dont je tais le nom pour des raisons personnelles. Les ayant approchés de près, je leur tendis la main pour les saluer malheureusement, ils refusèrent ma salutation. A mon grand étonnement, ils m’ont dit ce qui suit : Pasteur, Comment et pourquoi peux tu affirmer dans les médias télévisées qu’Emile est Dieu ? Ce dérapage dont tu as fait montre aux yeux de tous mérite un pardon à Dieu (tu dois demander à Dieu). Ils me menacèrent de retirer mes propos par le même moyen (les médias). Ma réponse à ces frères a été la suivante : « Mes frères, même si aujourd’hui, vous me menacer avec un fusil, en le pointant sur moi et même en tirant sur moi, je ne peux pas reculer, ni changer d’avis ! Je vous affirme et vous confirme en persistant et en signant qu’Emile est Dieu ». Ils m’ont répondu en me disant Pasteur, nous allons voir. Après cette altercation, nous nous sommes séparés et j’ai continué ma route.

Nous nous étions croisés un vendredi de la semaine dernière et une semaine et un jour après donc samedi (hier), puisque nous sommes dimanche aujourd’hui, j’ai eu écho d’eux, ils se plaignaient de ne plus pouvoir dormir la nuit : Toutes les nuits, ils n’entendaient que les cantiques de LOUZOLO en non stop.
Curieusement, viendra s’ajouter une quatrième personne de la même congrégation, qui elle, vit en songe dans son sommeil une étoile descendant du Ciel sur la terre. Dans cette étoile, il y avait Le Grand Maître de L’OPH Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO.
Cette étoile se posa sur le sol. Quand elle se posa, Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO s’en est sorti pour rencontrer ce frère. Il lui dit de le suivre, perplexe, ce frère lui rétorqua : Qui es tu ? Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO lui répondit : Je suis Le Grand Maître et il ajouta : Je suis Dieu, Moi, Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO.
Le Grand Maître dira: « vous avez dit au Pasteur Guy Marin d’aller demander pardon pour ses propos tenus dans les médias télévisées non! Et bien Moi je viens vous confirmer que c’est bien une réalité, Je le Suis, Je Suis Dieu et soyez mon porte parole auprès du Pasteur et dites lui que Moi, je l’ai confirmé. Pour attester la véracité de ses propos, Guy Emile LOUFOUA invita ce frère à prendre place dans l’étoile afin de visiter les lieux des tourments. Arrivés en ces lieux des tourments (une sorte de ravin) où les gens sont enchaînés par des grosses et courtes chaînes sur un petit tabouret, Le Grand Maître interpella le frère et lui fit montrer un double de lui-même, c'est-à-dire son image. Ce frère se vit assis et enchaîné dans ce ravin. Il était devenu étourdi et ne comprenait pas !
Fort de cette visite, ce frère accompagné des 3 premiers est venu me voir samedi matin dans mon bureau. Les 4 me diront Pasteur, nous sommes venus pour te dire quelque chose : Nous voulons savoir si tu t’es exécuté en demandant pardon par rapport aux propos que tu as tenus dans les médias ? Je leur répondis que je ne pouvais pas aller demander pardon car le temps de l’accomplissement des prophéties est arrivé ! Que puis je faire si Dieu a déclenché la fin de toutes choses ? Ce sont des choses qu’attendaient nos ancêtres et ils ne les ont pas vues ! En plus tout humain n’a pas ce privilège de vivre ces prophéties ! Pourquoi alors vais-je demander pardon ? Car demander pardon veut dire remettre en cause l’accomplissement des prophéties révélées !
M’ayant attentivement écouté, ils me dirent : vraiment Pasteur nous sommes venus pour te dire qu’effectivement, Emile est Dieu et tu dois continuer à l’annoncer.
Tu dois continuer à le proclamer et ne crains plus rien !
En entendant cela, je leur ai invité de trinquer avec moi quelques bièramycines (bières locales bénies) car la BIERAMYCINE fait partie de la Mission de Notre Grand Maître Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO. Malgré le fait qu’ils ne boivent pas, j’ai commandé quelques bières et nous avons trinqué ensemble et je leur ai recommandé d’aller témoigner au sein de leur Eglise mais à ce sujet, ils me dirent : « Pasteur, avec toutes les responsabilités que nous avons au sein de l’Eglise, nous ne pouvons pas le faire. En attendant, nous sommes d’abord venus pour te témoigner qu’effectivement Guy Emile est Dieu.
Mes frères et sœurs, nous sommes entrain de minimiser quelqu’un, de le déconsidérer.
Or, après tout ce qui s’était passé à La Montagne M’LOU dans les années 1988, Le Maître se retira de nous pour notre avantage, pour notre bien à tous et les gens ne l’avaient pas compris. En lisant La Bible, Jésus Christ avait questionné ses disciples sur sa personne : à Pierre Il dira : Pierre, qui suis-je ? Pierre répondit : Tu es Le Fils de Dieu, Le Messie promis d’Israël. Et Jésus dira à Pierre : Ce n’est ni par ta force ni par ta puissance que tu le dis ! Mais L’Esprit Saint qui t’a inspiré. Cela va s’en dire que c’est ni par notre propre force et par notre puissance que nous affirmons qu’Emile est Dieu mais par La Puissance de ce Dieu Noir incarné sur terre, Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO. C’est bien Lui que nous sommes entrain de prêcher et d’annoncer. Même s’il faut mourir pour ça, Je le préfère et nous le préférons ! Voilà pourquoi j’ai dit, même les changements les plus profonds dans le monde ont leur mélancolie.  
     

VERITES DIVINES DE L’HEURE ASSOCIEES A CE TEMOIGNAGE

A- LA DIVINITE D'EMILE ANNONCEE DEPUIS LE 08 OCTOBRE 1978 (Ma disparition chez Papa Gothard à LOUDIMA)
Après tout le mal que j’avais subi à Pointe Noire, de la part de nos frères et sœurs, je suis rentré à LOUDIMA et ce jour là Papa Gothard me proposa de dormir dans une chambre extérieure réservée aux étrangers. Cette  chambre n’avait pas de fenêtre et c’était dimanche, et à 20h. Tellement que cela me chagrinait, voyant que ceux à qui j’ai sauvé la vie et ceux que j’ai placé à la tête de mon association voulaient me supprimer, Dieu m’envoya aussitôt trois (3) anges. Ils avaient l’aspect des anges que l’on voie dans les films et images (de couleur blanche).
Le Premier Ange était devant, je le suivis et les deux autres Anges étaient derrières. Nous partîmes ensemble. Ils me transportèrent sur une haute montagne et Ils me demandèrent de m’agenouiller, je m’agenouillai. Les 3 anges m’entourèrent. Je ne vais pas tout raconter tellement que c’est long. J’y eus passé trois (3) jours et trois (3) nuits sous un soleil brûlant, consumant. Durant tout ce temps, exposé à une sorte de feu consumant émanant de ce soleil, mon corps se déshydrata et je perdis tout mon sang tout s’étant évaporés. Je sus que je n’avais plus de sang lorsque j’eu essayé de bouger ma langue en vain.
Après ces trois (3) jours nous fument partis, je portai ma tenue rouge bordeaux. A l’époque cette tenue était vendue au marché à Pointe Noire et il y en avait de plusieurs sortes. J’avais acheté ma tenue rouge bordeaux comportant une chemise manches courtes et un pantalon. Son tissu était très souple. A l’occasion j’avais aussi acheté mes tapettes (MUCHUN’ YA BATA) car je ne porte que ça comme chaussures.
Après les trois (3) jours, nous fument montés au Ciel, j’y fus monté avec le corps que vous voyiez à la montagne. Vous me voyiez à KIBOSSI et oui c’est bien le corps que vous voyiez qui fut parti au Ciel « vivant ». Nous fument arrivés là bas et ils m’eurent placé quelque part où il y avait de la joie en tout cas une joie indescriptible. J’y fus resté quelques jours et puis j’avais demandé de revenir sur terre…Etant revenu sur terre, comme je ne pouvais pas approcher les gens, à cause du nouveau corps que je portais, je les fuyais, j’étais contraint d’entrer dans le salon de Papa Gothard et je préférais m’installer dans un petit coin…A mon retour du Ciel, Papa Gothard me proposa de nouveau la même chambre où les anges étaient venus me chercher, il m’y installa et j’ai dormi cette nuit là.
Au matin, Dieu me dira : Tu resteras un mois et demi  dans cette chambre, tu ne sortiras point et tu ne verras personne, les gens non plus ne viendront pas te voir ou te rendre visite. Tu y demeureras pendant un mois et demi. J’y étais resté durant un mois et demi. Après ce délai, Dieu me dira : Tu peux maintenant sortir et te faire voir aux humains.
C’est ainsi qu’était ma disparition chez Papa Gothard.


B- LE REGNE ETERNEL D’EMILE DECRETE PAR L’ETERNEL DIEU LE 17 OCTOBRE 2004 EST UNE PREUVE INDUBITABLE DE SA DIVINITE


Le Grand Maître Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO est établi par L’Eternel Dieu sur terre d’éternité en éternité, pour régner éternellement. Telle est la teneur du message reçu dans la nuit du dimanche 17 octobre 2004 à 22h 30mn par le Grand Maître Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO.

 

l

 

Deuxième Partie

Mes frères et sœurs, Mon épouse que vous voyez et moi-même sommes en train d’expérimenter la Grandeur de ce Dieu Noir parce que nous avons compris qu’Emile est Dieu. Il n’y a pas longtemps, ma femme recevant la visite d’une sœur à la maison, a compris en lisant sur son visage qu’elle était dans le besoin et qu’elle n’osa pas lui en exposer. Ma femme sentait que la sœur aurait un besoin pécuniaire…Sans trop la contraindre, elle se précipita dans la chambre pour prendre un billet d’argent. Avant de revenir vers la sœur pour lui faire une proposition, elle se dirigea d’abord vers le sanctuaire, elle s’agenouilla et demanda au Grand Maître de L’OPH Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO en ces termes : Grand Maître de L’OPH, Le Dieu Noir, C’est toi qui nous a envoyé cette sœur car tu savais que la sœur est en difficulté, elle est venue auprès de nous mais elle n’a pas le courage de nous parler de sa difficulté. Mais, C’est Toi le Dieu Noir à qui appartiennent l’Or pur et l’Argent pur ! Fort de cette foi, je vais aller vers la sœur pour lui remettre le peu que j’ai, maintenant Dieu Noir cette somme symbolique que j’aie entre mes mains ! Je la remets à la sœur Au Nom du Dieu que nous servons. Amen.
Frères et sœurs, après avoir remis cette somme symbolique à la sœur, dans la même journée, 20mn à ¾ heures plus tard, elle va recevoir la visite de ses collègues qui lui donnèrent le double de ce qu’elle avait donné à cette sœur. Oh Non ! mes frères et sœurs, comment et pourquoi ne pas reconnaître La Grandeur de Ce Dieu d’Emile.
Pour conclure, mes frères et sœurs, je vais vous poser la question suivante : Que dites vous du Grand Maître ? Réponse de la foule : C’est Dieu.
Que le Nom de Notre Dieu Noir soit glorifié dans le Ciel et sur la terre.

 

 

l

Troisième partie

Je vais rapidement aborder un troisième et dernier témoignage car nous sommes derrière le temps.
Je vais ici parler d’un membre confirmé de l’OPH.
Ce membre est venu me voir pour me dire ce qui suit : Pasteur je viens te voir pour te parler d’une histoire et je souhaiterais que tu en parles en public sans citer mon nom. Parle à l’assemblée, je te le permets, mais garde l’anonymat !
Ce frère membre confirmé depuis qu’il est à LOUZOLO ne paye jamais ses sacrifices de purification, ni ses cotisations bref ! Il ne participe jamais à toutes sortes de collectes.
Et pourtant ce frère ne manque pas de moyens ! Lorsqu’il a l’argent entre les mains, il fait des calculs ignorant que cet argent lui est donné par Emile. Son caractère pingre le poussait à garder son argent dans un bidon de 10 litres au lieu de le dépenser pour la bienfaisance. A chaque fois qu’il avait son argent (salaire…) Il s’empressait de les introduire dans le bidon pour ne rien donner à l’Association d’Emile Le Dieu Noir.
Son caractère d’homme rusé lui donna une idée d’enterrer ce bidon dans un champ en lieu sûr.
Mes frères et sœurs, toutes les fois que l’Organisation nous demande de cotiser, lui, ne donne rien du tout. Il refuse de participer à toutes sortes de collectes et de payer ses sacrifices…
Mais comme l’argent appartient à Dieu, ce Dieu d’Emile, Dieu a toujours son dernier mot sur l’homme ingrat. Nous allons voir ce qui est arrivé à ce frère : alors un jour, son petit fils s’est rendu au champ pour débroussailler. En débroussaillant, il a vu le bidon (sa partir supérieure) pris de panique, il se demandait comment et pourquoi ce récipient se trouvait t-il là ? La curiosité le poussa à creuser de plus bel et il remarqua que c’était bien un bidon entier ! Il le prit et le sortit de la cachette puis constata qu’il y avait enfouis, beaucoup de billets d’argent. Après avoir fait ce constat, il s’écria : Quel bonheur ! O Dieu d’Emile je te rends grâce de cette aubaine car tu m’as donné beaucoup d’argent.
Oh mes frères et sœurs, Emile est Dieu ! Le petit fils garda l’argent avec lui croyant qu’il est chanceux. Cette découverte lui donna beaucoup d’espoir et il se dit : « C’est inéluctablement Le Dieu D’Emile qui répond à mes nombreuses prières je lui ai faites et que je lui fais au sujet de ma galère, de mes difficultés etc.
Il prit donc l’argent et s’en alla avec.
Le propriétaire des sous, le membre confirmé ingrat, va avoir une situation familiale à résoudre en ces périodes là. Il s’est dit, laissez moi aller voir si je peux résoudre ce problème. Il se rendit aux champs là où il avait gardé le bidon. A la grande surprise, l’argent n’y était plus ! Il s’est alors mis à pleurer amèrement.
Ce choc émanant de la perte de sa manne, ses économies souterraines, l’incita à venir me voir et il me dit : « Pasteur, informe au Peuple de l’ASLA OPH que nous devons faire attention ! Nous devons payer les cotisations statutaires, nous devons payer les dîmes, et payer nos dus à Dieu car mon avarice m’a plongé dans le péché et le salaire du péché, c’est la mort. Ce que j’ai semé, je l’ai récolté. »
Je ne vais pas m’étendre, je voulais tout simplement vous dire que vous ne devez plus avoir peur. Mes frères et sœurs, levons nous ! Levons nous pour accompagner cette révolution spirituelle. Expatrions cette révolution très loin ! Dans les quatre (4) coins du monde pour que chacun de nous, lorsqu’il sera présent devant Emile Au Jour J dise Père j’ai accompli Ta Volonté et Il dira, Fils : Entre dans Le Royaume qui vous a été préparé avant la fondation du monde. Je vais terminer par le cantique suivant :
Chant : Emile est Fidèle
Refrain : Emile est fidèle
 Les hommes de ce monde peuvent t’abandonner mais Emile est fidèle
1) Ton Père peut t’abandonner, Ta mère peut t’abandonner 
Les hommes de ce monde peuvent t’abandonner mais Emile est fidèle
2) Ton Frère peut t’abandonner, Ta Sœur peut t’abandonner
Les hommes de ce monde peuvent t’abandonner mais Emile est fidèle
Emile ne peut pas nous abandonner pendant cette phase décisive, Il est là, Père Fidèle. Il ne pourra jamais nous abandonner. Que le Nom de ce Dieu Noir soit glorifié maintenant et à jamais Au Nom de Notre Seigneur Jésus christ. Amen, amen, amen ! Que Le Seigneur soit avec nous.
Acclamons Dieu Le Père, Dieu Le Fils, et Dieu Le Saint Esprit.

l

Quatrième Partie :
Diverses exhortations de Papa Charles MIKOUNGUI

   Papa Charles MIKOUNGUI Président Adjoint de BUCOPEN
Mes frères et sœurs en Christ Jésus, comme vous l’avez constaté, sur directives du Grand Maître de l’OPH, BA SALA BA LEMBO, BA TALA BA LEMBO (quelque soit ce qu’ils font, ils échouent toujours et quelque soit ce qu’ils voient, ils échouent toujours), nous devons parler des vérités divines de l’heure avec des passages bibliques comme l’a su le faire Papa Guy Marin KADY. C’est une directive et elle doit désormais être appliquée telle que le veut le Grand Maître.
Je ne sais pas si tout le monde a suivi ma parole lorsque j’ai parlé des sadducéens, des pharisiens et des scribes.

  1. Les scribes sont, au sens historique, des personnes qui pratiquent l'écriture. Leurs activités consistent à écrire à la main des textes administratifs, religieux et juridiques ou des documents privés, et à en faire des copies. Ils peuvent alors être assimilés aux copistes ou aux écrivains publics.
  2. Les Pharisiens sont des Personnes imbues du savoir religieux, les Pharisiens se consacrent à l'étude et à l'enseignement de la Loi. Spécialistes de la Loi, ils exercent une grande influence sur les gens en les aidant à incarner la Loi dans leur vie de tous les jours.
  3. Les sadducéens forment un groupe structuré. Issus principalement de familles riches, ils forment un parti sacerdotal. L'influence des Sadducéens se fait remarquer surtout au niveau du culte et de la liturgie. les Sadducéens considèrent seulement la Loi écrite (les cinq premiers livres de la Bible) comme normative pour leur foi. Dans ce sens, ils se distinguent des Pharisiens qui mettent la Loi orale sur le même pied que la Loi écrite

 Voyez vous-même qu’en général c’était des gens trop attachés à la loi qu’ils prétendaient maîtrisée. Malheureusement, malgré tout ce savoir, cette maîtrise des écritures, ils n’ont pas vu venir Dieu. Leurs esprits étaient occupés à l’observation des signes de ce monde. Ils ne pensaient qu’au paraître, à leurs propres intérêts au détriment des intérêts des pauvres.
Ma joie est d’autant plus grande aujourd’hui car quelque soit ce qui peut m’arriver, je me sens renforcé par la présence de 2 frères que Le Grand Maître Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO m’a donné : Le Pasteur Guy Marin KADY et le frère Oscar MOUKALA.
Ils sont pour moi tout un patrimoine dans ma carrière spirituelle. C’est pour dire que partout où je serai, mon cœur sera toujours rempli de joie et de plaisir parce que par eux, j’ai compris beaucoup de choses que je ne pouvais pas comprendre dans ma vie.
Si depuis qu’ils sont avec nous, vous ne sentez rien ou vous ne profitez pas, ce n’est pas encore grave car le plus important c’est de faire La Volonté de Dieu. En tant qu’humains, nous ne savons pas s’il va pleuvoir ce soir, demain ou après demain ! Mais pourtant il peut avoir quelques uns parmi nous qui arrivent à prévoir cela ! Mais si ce n’est pas le cas pour tout le monde, ce n’est pas grave car à l’un on a donné ceci et à l’autre cela.
Je vous pose la question de savoir, si ce frère Pasteur n’était pas important, est ce que le Grand Maître allait lui donner Son Prénom ? Me direz vous que le Grand Maître s’est trompé en lui donnant Son Cher Prénom ?
Entre nous et le Grand Maître qui est plus important ? Réponse de la foule : c’est Le Grand Maître.
Retenons cela, quelque soit ce que nous sommes nous serons surpris et désagréablement surpris parce que d’aucuns croient que LOUZOLO ne se limitent qu’au Congo ou est un Patrimoine Congolais !
Dans la cassette que Le Grand Maître m’a envoyée le 11 de ce mois, il a dit : « J’ai commencé ma mission à l’age de 3 ans et à cet age, je faisais passer les européens membres et membres confirmés et c’est pour vous dire qu’il y a beaucoup de frères et sœurs des pays étrangers qui sont dans Mon LOUZOLO. »
Je vous informe que maintenant, si beaucoup de sections à l’étranger tombent, c’est à cause des frères et sœurs congolais. Dès qu’ils y arrivent, tout tombe.
Les congolais ont amené leur contagion à l’étranger partout où ça fonctionnait. Ils ne viennent jamais pour construire et jamais pour aller de l’avant, mais toujours pour reculer. C’est à vous, de ma section que je m’exprime maintenant : si parmi vous il y a ceux qui veulent reculer, et bien, ils n’ont qu’à reculer seuls.
Sachez le que quelque soit le mal que nous faisons à Son Association, Le Grand Maître n’est pas comme nous et c’est ce qu’il faut comprendre. Il n’est pas non plus Celui qui doit s’occuper ou régler nos problèmes matrimoniaux ! Moindre dispute avec son époux ou son épouse, on fait une cassette au Grand Maître ! Quelle considération avez-vous envers Cet Homme ? Est il là pour régler ce genre de problème ?
Tout cela arrive parce que nous considérons le Grand Maître comme notre ami en oubliant que nous devrions plutôt chercher le salut de nos âmes. Ce sont ce genre d’attitude qui freine notre élévation spirituelle et c’est pourquoi nous ne comprenons rien.
Par ailleurs, vous savez que entre temps, Le Grand Maître a conseillé au frère Oscar de ne plus parler et dans la foulée, l’information a été mal comprise par les gens de mauvaise foi. J’ai personnellement reçu un coup de fil de la section de Paris où on m’apprend qu’il y a quelqu’un qui aurait écrit sur Internet que le Grand Maître a suspendu et exclu le frère Oscar de L’OPH et ceux qui ont véhiculé ces contre vérités ont fêté et bu dans la joie pour célébrer cette exclusion !
Je vais maintenant m’adresser à ces soit disant frères et sœurs, quoiqu’il ait été mauvais à Béthanie, est ce que cela a empêché le Grand Maître de le faire passer membre confirmé ? Au lieu de t’occuper des problèmes des autres, regardes toi d’abord toi-même dans le miroir. Examine toi toi-même ce que tu es par rapport au Grand Maître et par rapport à sa mission où tu te trouves avant de t’intéresser de ce qui ne te regarde pas.
Ce conseil que je vous donne, retenons le sinon nous repousseront toutes les âmes qui viendront vers nous.
Si je pouvais vous parler des calvaires que vivent ces 2 frères ! Ma femme est arrivée chez eux, là où ils habitaient, il n’y a rien à envier à un ministre d’ici ! Ils étaient bien logés ! En ce moment ci, ils ont laissé tous ces biens, abandonné leurs acquis pour suivre Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO. Au lieu que nous les laissons tranquilles, nous sommes devenus ceux qui calomnient sur eux ! Ah les frères et sœurs ce genre de comportement est rétrograde !

Mais, ça ne fait rien, en ce qui me concerne moi, je suis fier de les avoir avec moi au moment où je suis à la tête de la section

VERITES DIVINES DE L'HEURE SUR LES COLLECTES

Paroles de Papa Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO

" Papa GAMBICKY et Maman GAMBICKY sont ceux qui ont crée la première et la deuxième journée fête de Papa. Ils les ont mis en place dans le but d’aider Papa dans toutes ses difficultés.  Que ceux qui participent à des différentes collectes organisées lors de ces fêtes pour m’aider, ne croient pas que je vais m’enrichir ou que c’est dans le but de me fournir une quelconque richesse! Non. Que les gens n’aient pas ces idées là. Or, Maman et Papa GAMBICKY l’ont fait pour aider leur « AMI » pendant l’après guerre au Congo Brazzaville (1997-2003). Et pourtant tous, nous avions subi des pertes pendant la guerre, mais comme ils ont toujours eu des bonnes initiatives, ils ont pensé d’abord à moi en créant ces 2 journées non pas seulement pour m’aider particulièrement, mais pour aider à travers moi l’humanité toute entière. En effet, tous les cadeaux qui me sont offerts et tout cet argent qu’on cotise pour moi, lors de la première et la deuxième journée de Papa, Papa ne les empoche pas mais les utilise pour subvenir aux besoins des nécessiteux partout à travers le monde et je peux pas les citer ici.
Je reçois beaucoup de demandes venant de tous les pays et parmi ces demandes, il y en a aussi celles des différentes religions. Toutes les collectes, les cadeaux que vous me donnez lors de ces fêtes, constituent une épargne qui me permet de faire face à toutes ces demandes. A tous les amis qui participent aux 2 fêtes, c'est-à-dire à la première et à la deuxième journée de Papa, Je vous signifie que vous n’êtes pas obligés de participer, de cotiser etc. Non, cela dépend de votre bonne volonté, c’est de la volonté de tout un chacun de contribuer afin d’aider son prochain et l’humanité toute entière. Car en donnant avec joie, sans arrière pensée, sans calculs, de son libre choix, Dieu en tiendra compte et Dieu note toutes les collectes, toutes les dépenses que vous effectuez toutes les années et tout le bien que vous faites de bon cœur envers l’humanité toute entière. La Bible nous enseigne que l’argent appartient à Dieu et c’est effectivement Lui, Notre Dieu qui est le Premier Gérant  et le dernier Gérant de toute la terre et au delà.  C’est Lui qui garde l’argent, Il est Le Trésorier de tous les trésoriers de toutes les richesses terrestres des humains.
C’est pourquoi, lorsque quelqu’un donne avec bon cœur pour aider son prochain, Dieu le lui rendra le septuple à condition de ne pas avoir des regrets.

Fort de cette Parole de Dieu, Papa GAMBICKY et Maman GAMBICKY, ont eu la bonne idée d’aider non seulement Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO que suis-je, leur meilleur ami, mais aussi à travers moi, l’humanité toute entière. Que Dieu accorde toutes Ses Bénédictions à Papa et Maman GAMBICKY BATANGOUNA Albertine ainsi que toute leur maisonnée sans oublier tous les gros chefs de l’Association LOUZOLO Amour OPH qui participent en donnant de bon cœur les cadeaux, les dons et l’argent pendant ces journées qui me sont consacrées c'est-à-dire la première et la deuxième journée de Papa."