GMGMGM

 

139087958

Anciennes infos: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72

Retour page accueil

GM

Dimanche 19/11/2017 à 11h12mn: DIEU ETERNEL AVAIT MONTRE SON ENVOYE A PAPA ABRAHAM PARTIE5

Partie4

Mes bien-aimés LOUZOLIFIES, nous venons de comprendre que nous connaissons très peu et très mal Le Grand Patriarche ABALAMI (Abraham). Si nous ne connaissons que très peu voire très mal Le Grand Patriarche, L’Ami de Dieu Céleste, alors nous ne connaissons pas du tout Le Grand Dieu.

Qui est alors le dieu de nos religions ?

Retenez bien comment Tata ABALAMI appelle Le Véritable Dieu, CELUI que nous cachent nos religions :

  1. Grand Roi (Dieu Est Un Roi, qui vit dans Une Grande Ville Céleste, c’est ce qu’IL EST réellement)
  2. Souverain (Dieu Est Souverain, IL EST AU DESSUS DE TOUTES CHOSES, c’est ce qu’IL EST vraiment)
  3. Dieu Céleste (Dieu Est Céleste, c’est ce qu’IL EST en réalité, un Homme Céleste, incréé, Eternel, pas de chair )

 
ET CE SOUVERAIN N’EST PLUS DESCENDU SUR LA TERRE DEPUIS LA SEPARATION AVEC LE PREMIER HOMME CREE : C’EST CELA LA VERITE.

LE DIEU CELESTE EST DESCENDU SEULEMENT LORSQUE LE PREMIER CREE ETAIT PRESENT SUR LA TERRE AVANT LE PECHE ORIGINEL, C’EST SEULEMENT AVEC LUI QU’IL A MARCHE ET C’EST A LUI SEUL QU’IL S’EST PRESENTE ET C’EST LE PREMIER CREE (ADAM) SEUL QUI LE CONNAIT CAR IL EST A SON IMAGE ET A SA RESSEMBLANCE.

Sans le premier homme crée, Le Grand Roi ne se fera pas voir : jamais !


Jamais IL ne descendra non plus sans lui !

IL EST DIVINEMENT LIE A SON BIEN PERSONNEL : ADAM.

Tant qu’Adam ne sera pas rétabli ni revenu au bercail, LE GRAND DIEU NE SE FERA JAMAIS VOIR NI DESCENDRA  !

LA CONSOLATION DU SOUVERAIN : C’EST LE RETABLISSEMENT D’ADAM.


LA CONSOLATION DU GRAND ROI : C’EST LE RETOUR D’ADAM DANS SON CŒUR.


LA CONSOLATION DU SOUVERAIN : C’EST LA REHABILITATION D’ADAM.

LE RETOUR DU SOUVERAIN SUR LA TERRE SERA PRECEDE « D’ABORD » PAR CELUI D’ADAM : C’EST CELA LA VERITE.

 

Nous ne pouvons pas connaître Le Grand Dieu sans d’abord connaître ADAM.


Nous ne pouvons pas accueillir Le Souverain sans d’abord accueillir ADAM.


Nous ne pouvons pas accepter Le Dieu Céleste sans d’abord accepter ADAM.

 

ET QUI EST-IL ADAM, L’IMAGE DU GRAND DIEU ?

 

Réponse : C’EST CELUI QUI VOUS DIT QUE LE GRAND DIEU L’A ETABLI POUR REGNER DE L’ETERNITE EN ETERNITE. C’EST CELUI A QUI DIEU A FAIT VISITER LES 3 MONDES ET REMIS LE BATON DE COMMANDEMENT C'EST-A-DIRE GUY EMILE LOUFOUA CETIKOUABO {ressortissant du KONGO (Congo Brazzaville)}.

 

Donc si nos religions ne reconnaissent pas cet homme ou le nient ou le rejettent ou l’étouffent ou le combattent en secret…Alors elles ne prient pas ni servent le Véritable Dieu mais Son Adversaire !

 

Elles ne connaissent certainement pas Le Véritable Dieu Céleste.

 

MES BIEN-AIMES, APRES AVOIR CONNU LE GRAND DIEU ET SON IMAGE, QUI EST ALORS L’ARCHISTRATEGE MICHEL ?

PARTIE6

GM

Samedi 18/11/2017 à 23h46mn: CORRECTION CONCERNANT L'AGE DE TATA ABALAMI (ABRAHAM):

MES BIEN-AIMES, LOUZOLIFIES, VOUS CONNAITREZ LA VERITE ET LA VERITE VOUS AFFRANCHIRA:

OU EST LA VERITE?

DANS LE TESTAMENT DE TATA ABALAMI, CELUI-CI EST MORT A L'AGE DE NEUF CENT QUATRE-VINGT-DIX-NEUF ANS (999 ANS)...

ET DANS LA BIBLE: IL EST MORT A L'AGE DE 175 ANS (Genèse 25:1-11)...??????????????????

POURQUOI LUI ONT-ILS* RETIRE 824 ANS? IL Y A BIEN UNE RAISON???????

SI LA VERITE EST RESTAUREE, ALORS TOUT TOMBERA: ILS* ONT PEUR QUE CELA SOIT AINSI MAIS MALHEUREUSEMENT CELA SERA AINSI CAR IL Y A UN JOUR POUR LE VOLEUR ET UN JOUR POUR LE PROPRIETAIRE, LE DIEU DES ARMEES...

*ILS=CEUX QUI ONT "REEDITE" LA BIBLE

GM

Samedi 18/11/2017 à 22h37mn:DIEU ETERNEL AVAIT MONTRE SON ENVOYE A PAPA ABRAHAM PARTIE4

Partie3

LES QUATRE PERSONNES

Dans l'extrait duTestament de Tata ABALAMI (Abraham) que nous avons publié (cliquez sur ce lien) , il est fait mention de 4 personnes :

1) LE SOUVERAIN 2) ET SON IMAGE 3) L’Archistratège MAKAYA KONGO (MINKA YULU)=MICHEL 4) Tata ABALAMI.

Toute La Vérité contenue dans La Bible tourne autour de ces 4 PERSONNES.

 

Si nous connaissons Tata ABALAMI mais qui sont réellement les 3 autres dont le Souverain ?

 

REPONDRE A CETTE QUESTION : C’EST LIBERER L’HUMANITE DE LA SERVITUDE DE SATAN ET MALHEURREUSEMENT NOS RELIGIONS ESQUIVENT CETTE QUESTION!


Comment peut-on prier Un Dieu qu’on ne connaît pas ?

En fait qui Est réellement L’Eternel ?

Nous ne le savons pas et on ne veut pas que nous le sachions car ils L’ont subtilement remplacé par un autre.

 

Avant de répondre à la question qui abat les forteresses, nous allons lire quelques passages du Testament de Notre Père Abalami.

GM

GM

GM

PARTIE5

GM

 

 

Jeudi 16/11/2017 à 20h03mn: LA JOURNEE DU 28 NOVEMBRE SERA COMMEMOREE JUSQU'A LA FIN DES TEMPS COMME JOURNEE DE LA RECONCILIATION AU CONGO ET DANS LE MONDE ENTIER

N° 176/GELC/PF-ASLA/AB-CSP/94 

 

Kibossi, le 29 Décembre 1994

Note Circulaire à l’attention des Frères et Sœurs En Christ du Congo et du Monde entier


OBJET : Institution d’une Journée de Réconciliation
      Au sein de l’Association Louzolo- Amour

      Chers Frères et Sœurs en Christ,


L’amour sincère du prochain et le pardon sincère étant le fondement de l’enseignement de Notre très Chère Organisation P.H., cette année, la journée du 28 Novembre 1994 a été marquée par la réconciliation Générale du Bureau Coordonnateur International (B.C.I.) avec lui-même, avec le Buco Brazza, le Collège des Inspecteurs et tous les Frères et Sœurs en Christ de La Section de Brazzaville.


Ainsi, les frères et Sœurs en Christ de Brazzaville se sont réconciliés entre eux avant la célébration de la fête de Repentance (le 29 Novembre ) conformément aux Saintes Ecritures qui déclarent :


« Si donc tu présentes ton offrande à l’autel, et que là tu te souviennes que ton Frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère, puis viens présenter ton offrande » (Mathieu 5 : 23-24)


Cette Réconciliation ayant permis de retrouver l’Harmonie et la Concorde nécessaires à une bonne Repentance, dorénavant, dans l’Association LOUZOLO-Amour, la Journée du 28 Novembre sera commémorée de génération en génération (c’est-à-dire jusqu’à la fin des temps) comme journée de la réconciliation au Congo et dans le Monde entier.


Par ailleurs, la Journée de la réconciliation et la Journée de la repentance devront être commémorées respectivement aux dates des 28 et 29 Novembre, sans jamais les différer pour une raison ou pour une autre.


Ce principe doit être observé également pour la célébration des autres Fêtes de l’année, car celui qui fait un vœu à Dieu est tenu de l’accomplir (Ecclésiaste 5 :3)


      Que Dieu Vous donne L’Esprit de Discernement au Nom de Notre Seigneur Jésus - Christ.

 

Votre Frère en Christ, Le Jardinier du Christ Jésus.

GUY EMILE LOUFOUA CETIKOUABO

GM

Mercredi 15/11/2017 à 20h35mn: 28, 29 NOVEMBRE 2017

EXTRAIT DU MESSAGE DU GRAND MAITRE DE L'OPH GUY EMILE LOUFOUA CETIKOUABO DU 29 NOVEMBRE 1994

 

MON TRAVAIL EST DE SENSIBILISER SANS RELACHE POUR QU'AU JOUR DU JUGEMENT DE NOTRE SEIGNEUR ET SAUVEUR JESUS LE CHRIST JE NE SOIS PAS FAUTIF. ALORS, SI JE PARLE ET QUE LES GENS N'ECOUTENT PAS, CE NE SERA PLUS MA FAUTE MAIS LA FAUTE DE CELUI OU CELLE QUI N'A PAS ECOUTE. AU DERNIER JOUR QUAND JESUS CHRIST REVIENDRA POUR JUGER LES VIVANTS ET LES MORTS, JE SERAI UN ACCUSE-REPONDEZ! JESUS ME POSERA LA QUESTION SUIVANTE: POURQUOI CEUX-CI SONT EGARES? ET MOI, JE REPONDRAI A JESUS ET JE DIRAI: « JE PARLAIS MAIS ILS NE M'ECOUTAIENT PAS, JE CONSEILLAIS MAIS ILS ONT REFUSE DE SUIVRE MES CONSEILS, J'ENSEIGNAIS MAIS ILS NE M'ONT PAS ECOUTE, J’AVERTISSAIS MAIS L'HOMME A REFUSE DE M'ECOUTER». C'EST ALORS QUE JE ME DECHARGERAI ET TOUT UN CHACUN REPONDRA DE SES ACTES...

 

...Je dois vous signaler que sur le plan administratif, en ce qui concerne notre association LOUZOLO AMOUR OPH, s’il y a une urgence ou des directives, je m’adresse directement au secrétaire général. Ce dernier saura comment transmettre mes directives au peuple de Dieu. Dans mes directives, je peux lui demander de transmettre telle directive au premier président et telle à un autre responsable ou à une sœur quelconque ou un frère quelconque etc.


Si le secrétaire général vous transmet mes directives, ne doutez pas, au contraire écoutez le d’abord puisque c’est moi qui le mandate. Il vous parle selon mes directives. S’il s’avère que vous doutiez de la directive, adressez moi un courrier pour vérifier. Je vous répondrai et vous affirmerai que c’est moi qui suis ou non l’auteur de la directive. Malheureusement, lorsqu’on vous donne mes directives, sur place, vous contestez et vous dites non ! Cela ne vient pas de moi. Non, mes chefs « PRIER » ce n’est pas agir de la sorte.

Comme je ne dépends pas de moi-même, sur le plan spirituel, il peut arriver qu’on me demande d’adresser telle ou telle directive à une personne donnée selon le choix de Dieu, l’Esprit peut me demander d’envoyer une directive à quelqu’un pour qu’il la transmettre à une autre personne. Cela peut être ainsi.


Dites moi je vous en pris : Comment font les autres membres qui ne sont pas avec nous à LOUZOLO ? Ils ne cherchent pas à vérifier la véracité du message que je leur envoie ! Ils ne se posent pas de questions pour savoir pourquoi je suis passé par un tel pour m’adressez à eux ! Non, mes gros chefs, n’agissez pas de la sorte.


Si je me permets de vous parler, c’est parce que nous sommes arrivés au moment de la repentance et qu’il faut enterrer toutes ces mauvaises pratiques. Ce sont des pratiques rétrogrades. Agir de la sorte c’est pécher gravement ! Contester soit ma signature, contester soit ma voix, contester soit mes directives c’est pécher gravement ! Un spirituel ne peut pas agir de la sorte.

Un spirituel est d’abord  obéissant, c’est sa première qualité ! Quand il écoute, il exécute sans rechigner.


Si erreur il y a dans la transmission de ma directive par celui qui en a été mandaté et s’il arrivait que la directive soit quand même exécutée par celui ou celle qui la reçoit,  la responsabilité n’incombe pas à celui qui exécute mais à celui ou celle qui l’a mal transmise.
Puisque c’est Dieu qui demande que je puisse passer par un tel pour transmettre une directive à une personne donnée alors, si la personne à qui je fais transmettre la directive la biaise, celui qui exécute cette directive biaisée ne sera pas puni au contraire la punition sera infligée au transmetteur. Un spirituel est celui qui écoute et exécute.


Si vous manifestez quelques doutes sur la directive qui vous est transmise, la bonne pratique dans la spiritualité consiste à vérifier auprès de moi qui mandate. Ne cherchez pas à vérifier auprès du transmetteur mais auprès de moi qui l’envoie.


Lorsque j’envoie une directive, soit par cassette, soit par écrit, quelque soient les langues que je connais par exemple LINGALA, LARI, MUNUKUTUBA, français etc. Lorsque vous la recevez, la directive, empressez vous à l’exécuter.


Si erreur il y a ce ne sera pas de votre faute mais du transmetteur.


 Depuis le commencement de l’association en 1980, lorsque nous étions encore « ensemble traditionnel », lorsque je souhaitais m’adresser au BCI, je passais par n’importe qui. Celui à qui je transmettais la directive faisait son travail pour atteindre tel ou telle responsable du BCI.

A l’instar de Papa NKOURISSA, lorsque ce dernier recevait ma directive par l’intermédiaire d’une autre personne, il l’exécutait. Il ne boudait pas sachant qu’il était à la tête du BCI. Il ne se disait pas par exemple que : « Et pourtant je suis à la tête, pourquoi Emile ne passe pas directement par moi ? »


Il exécutait fidèlement mes directives quelque soit la manière dont il les recevait. Il ne se posait pas trop de questions.


C’est de même en spiritualité ! En contestant mes directives parce que vous cherchez des preuves écrites, des preuves matérielles, parce que vous voulez lire mon courrier ou écouter ma voix dans une cassette etc. avant d’exécuter, ce n’est plus PRIER. Agir de la sorte c’est s’écarter de la vraie spiritualité, ces agissements sont purement et simplement charnels et non spirituels.


Si je me permets de vous en parler c’est parce que j’ai entendu beaucoup de choses à ce sujet.


D’aucuns affirmaient que ma signature était piratée etc. Non, si vous aviez des doutes, il fallait vous renseigner à la source, c'est-à-dire auprès de moi par courrier. Je suis le vôtre, je suis bien parmi vous, même si je ne suis plus visible, écrivez moi et je vous répondrai.
Au lieu de procéder de la sorte, vous contestez ma directive et vous poussez les gens à la contestation. Ce n’est pas spirituel.


Veuillez me pardonner, si je parle c’est parce que nous sommes en pleine repentance et je veux que nous enterrions toutes ces mauvaises pratiques une bonne fois pour toute.


Aujourd’hui nous sommes le 29 novembre 1994, fête de repentance ! A l’occasion, je veux que tout soit enterré une bonne fois pour toute!    


Toutes ces mauvaises pratiques consistant à imiter soit ma signature ou soit mon écriture etc. doivent être enterrées définitivement.


Si nous continuons à agir de la sorte, c’est une faute grave !


Sachant que nous avions tous payé nos sacrifices, même moi-même qui vous parle je l’ai fait.

Au commencement de ma mission, j’avais payé mes sacrifices de purification ! Vous allez peut être vous étonner ? En disant comment cela est il possible alors que je suis le président fondateur !


Et oui, je l’ai fait parce que ce sont les lois de Dieu et en ma qualité de représentant de l’OPH sur terre, je dois obéir. Je précise que je dois moi-même en ma qualité de « premier » suivre et exécuté les directives de Dieu.

J’avais donc payé mes sacrifices de purification, de membre et de membre confirmé. Mais pourquoi je devais le faire la réponse est qu’on me l’avait demandé avant tout et je devais avant tout passer par là. En dehors de ces directives, il y en a d’autres qu’on m’avait demandé d’exécuter.


Je le redis parce que les gens pensent que j’avais reçu ma mission par rêves pendant que je dormais ou par songe non ! Ce n’est pas comme d’autres personnes qui affirment qu’ils ont reçu une mission de Dieu pendant qu’ils dormaient. Chez moi ce n’est pas comme cela que j’ai reçu ma mission. C’est faux !


Ma mission est spéciale, et la manière dont elle m’a été confiée est extraordinaire et unique. Je ne sais pas s’il y a des hommes de Dieu qui ont beaucoup souffert comme je l’ai été. J’ai beaucoup souffert, des souffrances je précise ! Il fallait que je rencontre beaucoup de gens ! C’est dur ! Actuellement, je ne peux pas tout vous raconter.


Je vous redemande pardon, et je vous remercie de m’avoir écouté.


Pour terminer voilà le message que je vous donne ce jour : arrêtons toutes ces pratiques, toutes ces contrefaçons. Si l’on vous apprend qu’Emile vous a donné telle directive, acceptez d’abord, et puis, exécutez la.


S’il y a erreur, je me rendrai compte lorsque j’aurai le retour par les cassettes et je vais redresser, corriger. Je saurai si la directive a été transmisse telle que je l’ai donnée et s’il y a erreur je la corrigerai.

Mais, à votre niveau, lorsque vous bouder ou contester la directive que l’on vous donne, sachez que ce n’est pas spirituel du tout !


Un homme reste un homme, il doit d’abord se soumettre, obéir et exécuter avant tout !
Si vous trouvez que la directive vous demande de faire quelque chose qui n’est pas du tout spirituel, d’après vous, prenez la peine de vérifier directement auprès de moi. Vous ne devez pas contester sur place devant celui ou celle qui vous apporte le message. Agir de la sorte n’est pas une bonne chose ce n’est pas spirituel du tout !


C’est une faute très grave aux Yeux de Dieu, c’est condamnable aux Yeux de Dieu.


Dieu nous a crée libres ici sur cette terre, l’homme est libre sur terre et il a une arme qui est le discernement. Il faut donc laisser à tout un chacun le choix de suivre tel ou tel chemin. S’il s’avère que l’homme suive le bon chemin et que nous, par nos mauvaises pratiques, nous lui détournons du bon chemin, nous payerons très chers, c’est une faute grave, c’est un péché très grave non pas pour celui qui est dérouté par notre faute mais la nôtre qui l’avons dérouté.


Agir de la sorte n’est pas une bonne chose.


Je refais un point sur les sacrifices, je disais que nous avons tous payé nos sacrifices de purification pour effacer tout notre mauvais passé et Dieu entérine avec réserve. Je vais ouvrir une parenthèse pour vous dire que chez Dieu tout est hiérarchisé chaque corps a son travail et une tâche à exécuter. En payant vos sacrifices, ils vous effacent votre passé avec réserve!


Pourquoi avec réserve ? Et bien ils attendront que vous vous conformiez, que vous démontriez que vous avez effectivement abandonné vos vielles pratiques. Alors, si vous avez payé vos sacrifices de purification, vous devrez suivre les lois et les commandements pour ne plus revenir dans la « boue ».


Mes gros chefs, je sais que cela vous fait très mal mais, sachez que ce n’est pas mon objectif de vous affliger. Au contraire c’est pour votre bien car je ne veux pas que vous soyez ignorants de ce qu’il faut réellement faire et de ce qu’il ne faut jamais faire.


Mon souhait, le vôtre aussi d’ailleurs, c’est que nous arrivons tous chez Dieu. Le pardon des péchés n’existe qu’ici sur terre, c'est-à-dire que l’on ne peut demander pardon que pendant qu’on est sur cette terre.

Lorsque l’homme rend son âme à Dieu le Père, à l’instant où l’âme quitte le corps, tout s’arrête là. Si l’homme a bien œuvré sur terre ou pas, tout s’arrête là. Ses œuvres sur terre resteront inchangées quelque soit leur nature. Ce qui se passe après la mort, je ne peux pas encore vous le dire car je n’ai pas encore été permis de le dire.


Je vous dis souvent que chez nous là bas ! Ah excusez moi de couper car j’ai failli débordé.
Je disais que chez nous là bas il y a de la joie, c'est-à-dire chez Dieu le Père, il y a de la joie. Beaucoup de gens disent : « qui est celui qui y est parti et revenu ! ».


Moi je vous confirme qu’il y a de la joie, cette joie inexplicable existe bel et bien.
C’est pourquoi, comme satan connaît la joie qui s’y trouve, il ne veut pas que les hommes en bénéficient.


Il y a ceux qui croit qu’il n’y a pas de vie après la mort ! Non, il y a existence de deux camps après la mort, et deux sortes de vie après la mort : Il y a le Camp de Dieu pour vivre éternellement dans la Joie et le camp de satan pour vivre éternellement dans les souffrances éternelles. Mourir, ce n’est pas disparaître définitivement comme le pensent certains! Non,  on continue à vivre selon ce qu’on a semé sur cette terre : « ceux qui ont bien œuvré vivront dans la joie auprès de Dieu et ceux qui ont mal œuvré vivront dans la souffrance éternelle.
Par conséquent, mes gros chefs, les papas et les mamans, ce que je vous dis, écoutez le et mettez le en pratique car le pardon de péchés n’existe que sur cette terre. Lorsque quelqu’un meurt, à l’instant où son esprit le quitte, tout d’arrête là et la suite des événements viendra au dernier jugement du Seigneur pour soit récompenser les bienfaiteurs ou soit punir les méchants.


La Bible nous apprend qu’après le déluge, Dieu n’a pas crée d’autres hommes en dehors de la famille de NOE qui était sortie de l’arche. Pendant le déluge, il eut une grande partie d’hommes qui ont disparus, ils sont partis là où ils méritaient et ce pour toujours. Dieu seul sait où ils se trouvent! Tous les autres hommes qui sont morts avant le déluge étaient aussi partis pour toujours.


Ce sont la famille de NOE et les animaux qu’il avait placé dans l’arche qui avaient survécu et donc, ce sont les mêmes hommes qui se sont multipliés et remplis la terre. Ce sont les mêmes hommes qui meurent et qui reviennent sur terre c'est-à-dire ceux qui sont nés après le déluge. Après la mort, les âmes sont réaffectées à tel ou tel endroit de la terre c'est-à-dire qu’ils renaissent. Seulement, si l’âme a trop œuvré pour le mal, elle est gardée là bas quelque part de peur qu’elle revienne contaminer le maximum des hommes sur terre.


Ils gardent les âmes des méchants là bas en attendant le dernier jugement du Seigneur Jésus. Ne reviennent sur terre que les âmes qui n’ont commis que des fautes légères et ce tant que le jugement dernier n’aura pas eu lieu.  C’est pourquoi ce sont les mêmes gens qui meurent et qui naissent. Tout ce que je vous révèle sera certainement contesté par des scientifiques ou des intellectuels mais, malheureusement pour eux, c’est bien une vérité.
Je ne suis pas intellectuel, je ne suis qu’un pauvre type mais, veuillez supporter que je vous dise ce que je connais.


Si je vous dis cela mes gros chefs, c’est pour que vous sachiez que perdre une âme est très grave aux yeux de Dieu. C’est pourquoi, lorsque vous vous égarez et égarez les autres c’est grave ! La lourde responsabilité incombe à celui qui égare les autres. Sachez qu’il est déjà difficile de supporter ses propres péchés à plus forte raison ceux des autres qu’on a égarés. Agir de la sorte est abominable, c’est un péché très lourd, très grave aux yeux de Dieu.
Ce que je dis est un conseil entre nous pour que nous sachions comment se comporter, comment faire avancer notre association et surtout comment enseigner, éduquer, sensibiliser nos frères et soeurs.


Connaissant l’existence des 2 camps que je vous ai révélés, si vous me suivez, vous saurez vous-même dans quel camp vous voulez aller : Chez Dieu ou chez satan ?


Voilà en substance ce que j’avais à vous dire pendant cette fête de repentance car cette repentance ci m’est exceptionnelle ! Pourquoi exceptionnelle ? Et bien, parce que les gens sont revenus sur le bon chemin, le chemin qu’ils avaient laissé quelque part. Cela me rappelle l’histoire que racontait le Roi David dans sa prédication selon Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO, mon très cher frère en Christ, le prédicateur général adjoint. Le Roi David racontait ce qui suit : « Un jour, il était parti à MAKELEKELE (quartier Sud de Brazzaville) chez le gros chef MAYETELA KIMBEMBE André. Pour retrouver son domicile un indice lui a été donné. On lui avait signalé qu’avant d’arriver au domicile du frère, on passe devant un certain bar et après ce bar le domicile devait se trouver non loin. C’est ce qu’il disait dans la cassette.

Pour ne pas oublier l’endroit précis, une autre fois, il a fallu qu’il refaire l’itinéraire pour que cela reste une fois pour toute gravée dans sa tête au cas où il souhaiterait y retourner. De même, nous aussi avions oublié l’itinéraire, le bon chemin, pour nous rendre au domicile où nous souhaitions nous rendre.

Comme nous sommes revenus sur le chemin ou la rue qui nous a été indiqué, c’est une grande joie pour notre Organisation PH, pour tous et surtout pour moi car ce sera une très lourde responsabilité si les gens s’égarent. A moins que la faute revienne à eux-mêmes qui se sont égarés !

C’est pourquoi, mon travail est de sensibiliser sans relâche pour que la faute ne me revienne pas. Alors, si je parle et que les gens n’écoutent pas, je vous le dis en vérité que ce ne sera plus ma faute mais leur faute.

Et, au dernier jour quand viendra Jésus Christ, je serai un accusé répondez ! Jésus me posera la question de savoir pourquoi ceux-ci sont égarés et alors je répondrai : « Je parlais mais ils m’écoutaient pas, je conseillais mais ils ne me suivaient pas, J’avertissais mais l’homme a refusé de m’écouter ».


Je leur dirai : demandez leur vous-mêmes, posez leur vous-mêmes la question !
C’est à ce moment que je me déchargerai car chacun de nous répondra, chacun répondra de ses actes.


C’est pourquoi tant que je suis encore ici sur terre je ne cesse de prier pour que tout homme ait le pardon afin que nous changions tous de comportement, de conduite pour qu’au dernier jour tout homme ait la Vie éternelle au nom de Notre Seigneur Jésus amen, amen, amen que le Seigneur soit avec nous.


Je m’arrête là ! Recevez mes vives salutations. Bonne fête de repentance, que le Seigneur vous accorde le pardon pour tout le mal que nous avons commis. Qu’il lave les cœurs des hommes afin que leur conduite change avec la force de l’Esprit Saint de Jésus christ le messie, celui qu’il avait envoyé à ces disciples à la pentecôte.


Que Notre Dieu soit loué, soit glorifié, qu’il soit dans la joie ! Que nous puissions l’honorer pendant que nous sommes encore ici sur terre et ce, jusqu’au dernier jour où il viendra nous prendre pour vivre avec lui.


J’ai tout demandé au nom de Notre Seigneur Jésus Christ, le Fils de Dieu.


Amen, amen, amen que le Seigneur soit avec nous. Voilà mes gros chefs les frères et sœurs de l’association LOUZOLO AMOUR quelques paroles que je voulais mettre à votre disposition.


Si je suis entré dans les détails c’est pour que nous puissions regrettez, refuser, repousser, abandonner, renier toutes ces mauvaises pratiques, que nous puissions les enterrer une bonne fois pour toute, que nous puissions repartir sur une nouvelle base.


Voilà mes gros chefs encore une fois de plus, bonne fête de repentance et joyeux Noël 1994 et bonne et heureuse année 1995.


Que ceux qui se sentent frustrés ou si mes dires ont fait du mal à quelques uns, qu’ils me pardonnent, je leur demande pardon si mes dires font du mal à quelqu’un.


Pour ce, je m’agenouille et je vous demande sincèrement pardon.


Que Dieu aussi me pardonne au nom de Notre Seigneur Jésus Christ le Fils de Dieu, Amen, amen, amen que le Seigneur soit avec nous.


Chant : BANTU BINGI BALENDI YESU BAVILUDI MITIMA, KASI BINGI VANGI BIA MAMBI KA BATAMBUDIETI KO.
Traduction : « Beaucoup de gens suivent le Christ, il y en a peu qui ont  cru et changé de vie, malheureusement la majorité, fauteurs du mal, ne l’ont pas encore cru. »
Amen, amen, amen, je suis au garde à vous, je suis à votre entière disposition mes gros chefs !
Merci, Merci, Merci.

GM

Mardi 14/11/2017 à 21h33mn: POUR INFO, LES KONGOS DES ANTILLES

 

GM

 

Retour Haut de la Page

 

 

GM

 

GMGM

GM
GM GM GM

GM

Programme du 14/11/2017 au 20/11/2017

Thèmes Dates Téléchargements
1GM Rappel Enseignement GM 14/11/2017 GM
2GM

Rappel Enseignement GM

15/11/2017 GM
3GM Rappel Enseignement GM 16/11/2017 GM
4GM PSGELC: Visite 3 mondes Partie1 17/11/2017 GM
5GM Rappel Enseignement GM 18/11/2017 GM
6GM Rappel Enseignement GM 19/11/2017 GM
7GM Rappel Enseignement GM 20/11/2017 GM
GMGMGMGMGMGMGM GM GM GM GM GM GM GM GM GM GM GM GM GM